Accueil > Économie, Jeannois Boréal > Le Jeannois Boréal en danger de disparition

Le Jeannois Boréal en danger de disparition


Pour ceux qui se demandent ce que ça fait les coupures dans la possibilité forestière, c’est relativement simple. Ce sont des entrepreneurs qui me parlent de devoir déménager leur entreprises, de trouver un autre travail, des amis qui devront trouver un autre travail alors que le leur n’est même pas lié à la forêt. Des jeunes qui partent travailler dans les régions minières. Une perte d’expertise qui va s’installer dans d’autres régions. Des gens qui préfèrent aller voir si le ciel n’est pas meilleur à Montréal ou dans une autre province.

L’industrie forestière supporte 65% de notre économie dans le comté Roberval. Si on pense que l’on est capable de faire sans ce 65%, on est soit illusionné, soit borné. La réalité, c’est que si notre industrie principale n’est plus capable de se maintenir, les gens s’ajusteront en allant voir ailleurs.

Je sais que les environnementalistes veulent à tout prix nous sauver d’une grande catastrophe et je les comprends. Cependant, en agissant ainsi, ils nous traitent comme si nous n’étions que des enfants, incapable de savoir réglementer notre industrie sans l’aide des grands penseurs de Montréal ou Québec.

La région s’est développée depuis les 175 dernières années. Vouloir à tout prix revenir à un état quasi naturel qui prévalait avant 1850, c’est aussi vouloir mettre un trait sur toute la culture que nous avons développé collectivement ici.

Vous ne voulez certainement pas demeurer dans une région « carte postale », mais c’est ce que les grands groupes environnementaux veulent nous imposer.

Nous devons comme région faire valoir notre expertise dans la culture de la forêt. Dans l’amélioration des services écologiques, économiques et sociaux que la forêt nous rend. Nous devons utiliser les avantages de nos relations fortes avec nos amis et voisins Piekuakamilnuatsh. Nous devons démontrer avec plus d’ardeur que nous ne coupons qu’une partie de ce qui pousse chaque année dans la forêt commerciale.

Nous devons démontrer que la limite nordique de la forêt commerciale ne veut pas dire que les arbres sont rabougris et chétifs. La différence de jours de croissance entre une épinette de Chicoutimi et celui à 200 km au nord de cette limite n’est que de trois jours. Nous devons informer nos amis, nos proches, nos familles que les lois et règles d’exploitation forestière au Québec et au Canada sont les plus rigoureuses au monde (selon un spécialiste de l’Université Yale).  Surtout, nous devons indiquer à nos amis que les forêts ne sont pas rasés, mais bien récoltés et que cela repousse. Est-ce que l’on fait des esclandres plusieurs fois par été lorsque le foin est coupé dans les champs? Un arbre est une plante et 80% des parterres de récolte repousse naturellement, le reste est replanté.

Ce n’est pas simplement de protéger plus, mais d’utiliser mieux. Ce n’est pas seulement de mettre la forêt sous cloche de verre et d’espérer pour le mieux. C’est de développer une utilisation de forêt de proximité tout en conservant les volumes nécessaires à l’atteinte de la rentabilité pour les entreprises forestières.

Sans la rentabilité, les entreprises ne peuvent maintenir leurs activités. Les retraités peuvent en être victime et des familles complètes devront trouver du travail ailleurs. La rentabilité n’est pas un poison évitable ni un mal nécessaire, c’est la démonstration qu’une activité économique se réalise sans perte d’efficacité et d’énergie par l’ensemble des acteurs.

Pour ma part, j’entame aujourd’hui mes vacances. Mais comment est-ce que je peux trouver le repos et la satisfaction, quand je sais qu’en tant que Jeannois Boréal, mon propre avenir ici dans la région est plus en voie d’extinction qu’en voie de développement.

Bonnes vacances à tous…

  1. Pascal Fournier
    7 août 2013 à 3 h 48 min

    Excellent billet !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :