Accueil > Économie > Trains qui explosent, incendies forestiers catastrophes et bloqueux professionnels

Trains qui explosent, incendies forestiers catastrophes et bloqueux professionnels


Incendie forestierMessage au bloqueux professionnels de projets.

Tu te rappelle le combat que tu a gagné en te tenant debout pour bloquer la construction du pipeline xyz parce que ça faisait bobo dans ton cœur? Ben à un moment donné, le pétrole, il faut quand même le transporter.

Et on le transporte comment le pétrole quand il n’y a pas d’océan?

Par train. Un train, c’est complètement inoffensif. Tu faisait tchou tchou avec le tien dans ton salon quand tu avait 3 ans. Bref, un train c’est beau.

Mais le train, il déraille. Comme en juin avec un déversement de 13 000 litres de diesel au Lac Mégantic et comme hier soir, en explosant dans le centre-ville.

Cependant, il n’y avait pas de pipeline, tout le monde était content.

La même chose peut se dire à celui qui saigne des yeux quand il regarde un parterre forestier fraîchement récolté. Il se fait violence pour s’assurer que plus aucun arbre ne sera coupé et ne sera satisfait que quand toute l’industrie sera complètement détruite. Les paysans des régions pourront enfin goûter au plaisir de la vie en ville et aller au bois lors des vacances.

Qu’est-ce qui arrive à la forêt quand elle n’est pas récoltée? Il y a trop de matière sèche et inflammable qui s’accumule au sol, les épinettes poussent en hauteur et sont conçus spécialement pour brûler à maturité. Plus l’étendue de la forêt est grande, plus le feu sera grand.

Cela produit donc des feux d’une ampleur catastrophique, comme en ce moment au nord du 51 parallèle qui n’est pas récolté parce que le gouvernement à décidé qu’il fallait « protéger » cette forêt. Comme en Arizona, où 19 pompiers ont péris dans un feu de forêt. Une forêt qui était jalousement protégée de la coupe forestière depuis plus de 20 ans.

Est-ce que les gens se souviennent du grand feu de 1870? Toute la région et même plus a brûlé et pourtant, les habitants du Lac-Saint-Jean ont pu vivre de la foresterie quelques années plus tard. Parce que la forêt repousse après une telle perturbation.

Donc quand la forêt n’est pas perturbée, elle le fait elle-même! Et le parterre devient alors pratiquement comme lors d’une récolte forestière.

Donc, continuez de bloquer les projets pour que vous n’ayez plus bobo dans votre cœur, ça nous fait vraiment du bien…

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :