Accueil > Économie > De l’intuition, à l’inquiétude et à la certitude, Merci @MichelleBlanc

De l’intuition, à l’inquiétude et à la certitude, Merci @MichelleBlanc


FichierGabriel_Nadeau-Dubois_-_Place_du_Canada_22_mars_2012

Gabriel Nadeau Dubois lors à la Place du Canada le 22 mars 2012, la photo pointe vers l’article Wikipédia à son sujet. Source : Wikipédia.

Bonjour Michelle,

Vous avez publié ce matin un excellent billet et vous avez effectué une recherche très élaborée pour y arriver. Nous pouvons voir que tu y as mis beaucoup d’effort et de temps. Voici le billet :

Pourquoi y a-t-il de la violence tous les soirs dans les rues de Montréal ou l’instrumentalisation de la crise étudiante.

Ce billet m’a permis de comprendre le sentiment intuitif que j’avais en regardant les manières de communiquer, de s’exprimer et tout le langage non-verbal et paraverbal des porte-parole de la Classe. Avec mes quelques notions en synergologie et ma petite connaissance de l’école de communication de Palo Alto, je remarquais qu’il y avait une forte contradiction entre les paroles énoncées par les porte-paroles et les mouvements qu’ils utilisent pour contrôler le message non verbal.

Leurs expressions non-verbales et paraverbales sont tellement chargées qu’il est clairement identifiable qu’ils sont beaucoup plus que des porte-paroles, mais bien des leaders de premier plan. Quand on étudie le leadership, on se rend compte assez rapidement que ce n’est pas une question de titre, mais une question de système et de comportements que l’on met en place pour obtenir l’approbation du plus grand nombre et ainsi être un leader encore plus profond qu’un leader attitré.

Ce sont quelques notions que l’on a apprises dans nos cours de MGO à l’UQAC.

Ce n’est pas tellement le langage, ce qui est dit de la part des porte-paroles de la Classe qui me rend perplexe, mais bien de la manière avec laquelle ils s’expriment.

Sans que le message ne soit réellement mauvais en soit, la gestuelle est relativement inquiétante. Je ne veux surtout pas indiquer que les porte-paroles ont un discours qui mène à la révolte où à la révolution, ce sera aux historiens de le déterminer dans les années futures. Ce que je veux dire, c’est que Michelle Blanc a su rechercher ce qui sous-tend la grève étudiante qui se sert du prétexte que l’augmentation des frais de scolarité pour créer une perturbation économique et sociale beaucoup plus large.

Merci encore Michelle, vous avez su donner une base crédible à cette intuition profonde que j’ai depuis le début de ce conflit.

 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :