Accueil > Histoire > La colonie de hamster

La colonie de hamster


Je vous présente ici un texte que j’ai composé pour une lecture lors du Cabaret Kérouac qui s’est tenu au Café L’Innocent le samedi 30 octobre dernier.

Depuis quelque temps, j’élève des hamsters chez moi. Sans trop savoir pourquoi, j’ai commencé par un seul et je le regardais tout simplement tourner dans sa roue.

Étant soucieux de son confort, j’ai ajouté une petite cabane en bois qu’il s’empressa de gruger ainsi qu’un parcours en tube de plastique, pour lui donner l’illusion d’espace.

Avec le recul, je crois que je trouvais qu’il se sentait seul. De son regard suppliant, je voyais que son désir de compagnie inassouvi rendait son séjour beaucoup trop ennuyant. Finalement, j’ai donc introduit un deuxième hamster dans la cage, évaluant que cela ne prendrait pas beaucoup plus de temps qu’en avoir un seul.

Quelques semaines plus tard, je me suis aperçu que par mégarde ou inconscience volontaire, ils étaient de sexe opposé. Je n’avais pas pris en compte que la nature étant ce qu’elle est, dans ce cas, ils se reproduisent. D’un naturel bienveillant, j’ai voulu voir ce qui pourrait se passer si je laissais se développer cette progéniture, pour le point de vue scientifique de la chose.

À ce moment, ce qui m’a fasciné, c’est que les hamsters se sont développés si rapidement qu’ils se sont mis à parler. Certains ont appris à lire et toute une communauté s’est développée, avec tout ce que l’on peut rencontrer dans celle-ci.

Depuis qu’ils parlent, ils veulent apprendre, innover, développer, créer et gagner leur autonomie.

Ils ne se développent pas tous dans les mêmes directions. Ils sont assez autonomes dans leur apprentissage et ils sont très bien organisés entre eux. Depuis un certain temps, ce n’est même plus moi qui les entretiens, ils sont entièrement autonomes depuis la grande manifestation de 1993.

Ils sont dotés d’un drôle de gouvernement semi-démocratique totalitaire qui fait en sorte que chaque groupe tente de prendre le pouvoir de décision, mais tous suivent exactement la même direction maîtresse quand la décision est prise. Il y a de nombreux renversements, des gouvernements minoritaires, des négociations, des groupes de pression et des lobbyistes. On se croirait en Italie dans les années 90. Enfin, rien de bien différent de ce que l’on trouve ici de nos jours.

C’est drôle de voir les hamsters d’affaires se mettre ensemble pour fonder une entreprise, aider leurs collègues, faire des rencontres et vraiment travailler au développement de la colonie. Il y a les hamsters politiciens, qui gagnent plus souvent qu’à leur tour le pouvoir décisionnel, mais qui travaillent également pour l’ensemble.

J’ai vu une gang d’environnementalistes manifester pour l’implantation d’une meilleure gestion des eaux usées et proposer le compostage des déchets de table et solides. C’était merveilleux, avec les petites pancartes sur des cure-dents.

Les hamsters de business ont vu que ça coutait plus cher, mais ils ont trouvé un moyen de mettre plus de cabanes ensemble. On appelle ça le progrès capitalisto-environnemental. Certains hamsters plus à la mode l’appellent le développement durable.

Il y avait des hamsters scientifiques, une équipe pluridisciplinaire en chimie, mathématique, physique et biologie.  Dans l’ensemble, ils ne s’occupent que très peu de ce qui se passe ailleurs dans la colonie. Par contre, ils se font beaucoup de présentations entre eux pour se dire que la croissance de la colonie ne pourra se poursuivre très longtemps. Mais bon, ils sont incompris et tout le reste de la colonie préfère croire le trio hamster d’affaires, politiciens et économistes.

Peu importe que les économistes ne comprennent pas les limites de la physique, que les politiciens travaillent toujours à l’augmentation du nombre de hamsters pour que les businesters puissent constater une amélioration constante des affaires.  Pour le hamster moyen, ce qui est important, c’est la victoire du Canadien.

Ils sont terribles à voir pour ce qui est du sport et de l’alimentation, c’est hilarant. Il faut se rappeler que les décisions se font par les groupes de pression, mais que toute la colonie fait la même chose ensuite. Donc une gang d’hyper sportif veut se préparer pour un marathon, mais la gang qui passe le temps devant l’ordi pour travailler et faire des sites web veut encore juste un peu plus de temps.

La gang de chefs cuisiniers est associée avec les biologistes, nutritionnistes et experts en chimie biomoléculaire pour savoir ce qu’il faut pour produire les meilleurs plats. Ils gagnent souvent, mais les autres créateurs du groupe prennent le temps de cuisine pour écrire des articles et des histoires sans buts.  Cela laisse toute la place à la gang de goinfres qui manifeste constamment avec des slogans : on veut du Kentucky! On veut du Kentucky! Au pire juste du Subway…

Finalement il y a les bénévoles. Ils sont partout, ils veulent aider tout le monde.  Ils sont membres de CA, ont de belles cravates, placent les chaises lors des spectacles, trouvent le moyen de faire des sites web pour des amis, ne savent pas dire non, pis sont tellement content et joyeux, s’en est triste.

Y’a des historiens, des informaticiens, des spécialistes en économie pétrolière, des amateurs de Rock Band, de Césane, Dali, de Prokofiev et de Metallica.  Y’a des chanteurs d’autos, des grateux de guitare poche et des raconteurs de gâteau pour endormir.

Finalement, chaque jour, lorsqu’ils sont à la limite de l’épuisement, je ferme la lumière, rabats la porte de la cage et la dépose sur l’oreiller. Bienvenu chez moi.

Catégories :Histoire Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :