Accueil > TRUC, Uncategorized, Utilisabilité > C’est quoi le TRUC pour passer de 250 à 35 000 visiteurs par mois?

C’est quoi le TRUC pour passer de 250 à 35 000 visiteurs par mois?


Vraiment 250 visiteurs par mois transformé en 35 000 visiteurs, est-ce vrai?

Voici une photo des premières statistiques d’utilisation du site web en mai 2005, il y a 564 visiteurs provenant de 253 référent unique.  Avant, le site web affichait un compteur de 3000 visiteurs environ.

Il y a des personnes qui ne croient pas ces chiffres.  Certains ont même éclater de rire en entendant le nombre, dont certains maires du Lac Saint-Jean.

Statistiques de visite du site web de Roberval en mai 2005

Statistiques de visite du site web de Roberval en mai 2005

Le site était hébergé ailleurs auparavant mais on peut facilement imaginer que c’était beaucoup moindre.  De plus en avril 2004 une nouvelle section sur la politique culturelle avait été intégrée au site web précédent.  Cela avait eu un certain impact sur le nombre de visiteurs.

Voyez en 2007 maintenant, il y a 35 296 visiteurs uniques provenant de 2 230 référent uniques.

Statistique de visites du site de Roberval en juillet 2007

Statistique de visites du site de Roberval en juillet 2007

Voici un graphique résumant les statistiques de visites de 2005 à 2007.

Graphique des visites de 2005 à 2007

Graphique des visites de 2005 à 2007

On peut donc voir que jusqu’en juillet 2007, la progression est très bonne mais qu’a partir d’août, il y a une forte diminution.

Comment obtenir une telle progression et la conserver?

Avec une stratégie web 2.0?  En utilisant massivement les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter? Avec une campagne de publicité incroyable? Avec une conception de site web ultra riche avec des gadget impressionnants?

NON!

En juin 2005, le site web de Roberval a subit sa première transformation importante. Voici les points principaux :

  • Pas de réseaux sociaux en 2005;
  • Le site avait un forum qui n’a jamais fonctionné;
  • Site web créé entièrement en HTML pur (même pas de css);
  • Pas de campagne de publicité;
  • Même pas de mention dans les autres outils (écrit, radio, poste, etc);
  • En surcroît, une campagne pour le site web temporaire du 150e de la ville.

Comment est-ce que le site web à pu multiplier par autant son nombre de visiteur?

Le tout réside dans le TRUC.

C’est quoi le TRUC?

Téléchargement rapide ;

Régularité et fréquence des mises à jours ;

Utilisation facile du site;

Contenu de qualité.

Les décideurs n’avaient pas entièrement confiance dans ces principes, mais ils m’ont quand même donné le contrat de réfection du site.  Je pense que le tarif vraiment bas avait quelque chose à y voir.  Je trouvais à l’époque le site web tellement mal fait qu’il servait d’exemple numéro 1 d’un mauvais site web dans mon cours d’utilisatibilité des sites web au Cégep de Saint-Félicien.

Comme j’habitais Roberval à l’époque et que j’étais impliqué dans de nombreux comités et organismes de la ville, je me suis dit que la ville méritait un site web qui saurait rendre les habitants fiers d’en parler.

Voici comment on s’y est rendu.

Téléchargement rapide

La version précédente du site web affichait plusieurs images, des photos, des images de fond horribles, des menus imposant et même des éléments flash qui présentaient des images en boucle.  C’était très lourd et relativement repoussant.

J’ai donc enlever toutes les images de décoration et on a créer des albums pour les nombreuses photos qui s’y trouvait. On a épuré le graphisme et on a fait notre possible pour que ce soit excessivement léger.

Le poids total d’une page incluant les images et le menu devait être sous les 50 Ko.

À l’époque, l’internet haute-vitesse n’était pas disponible partout, ni la norme de base. Un visiteur qui voulait seulement consulter rapidement une page pour avoir une réponse à sa question n’hésitait pas.

On a un cerveau qui n’évolue pas vraiment, il n’aime pas attendre (vraiment pas) le temps d’attention pour une tâche de téléchargement est de moins de 3 sec.  En haut de 10 secondes, l’utilisateur passe à une autre tâche.  Vous perdez des utilisateurs chaque fois que vous ajoutez une seconde de téléchargement.

Le corollaire :

Évitez les trucs inutiles, les menus trop lourds, les flash cool qui prennent du temps à charger, une introduction inutile, bref, tout ce qui est lourd.

Régularité et fréquence des mises à jour

Pour un site web municipal, la fréquence n’est pas vraiment un facteur.  La régularité est importante cependant car les mises à jour des horaires d’activités de loisir et les spectacles s’y trouve.

Pendant les deux premières années, de nombreux albums photos étaient mis en ligne, ce qui avait quand même une bonne incidence sur la navigation.

La page de tourisme attire toujours beaucoup de visiteurs et c’est son maintient en état (liens, références, activités) qui a su démontrer dans le temps son utilité.

Utilisation facile du site;

Toutes les pages du site on étés remodelés en suivant les conseils que l’on peut trouver en consultant le site web de Jakob Nielson www.useit.com.

Ce site web à le même design depuis sa création en 1995 et attire plus de 3 000 000 de visites annuellement.

Consultez les articles pour aider à comprendre pourquoi c’est important de penser à l’utilisateur et de se ficher éperdument de ce que l’on pense et surtout de ce que le donneur d’ordre demande.  Faite leurs comprendre que c’est l’utilisateur qui prime et non l’égo des personnes qui font ou paient le site.

Contenu de qualité

Étant donné que l’information que l’on avait à l’époque était quand même restreinte, nous avons tout simplement axé nos efforts sur l’épuration des textes pour faciliter la lecture.

De plus, de nombreuses informations furent ajoutés par la suite, dans des pages dédiés.

Les nombreux albums photos ont aussi une part importante car Google images trouvait et indexait toutes nos photos. Pendant plusieurs années, moto-cross était le 2e critère de recherche sur Google qui nous référait des visiteurs. Il y avait beaucoup de photos de course de moto-cross sur glace.

Pour la première version du site, il y avait 58 pages en HTML pur et le nom de ces pages est demeuré le même depuis ce temps.  Je ne suis pas un spécialiste de la programmation dynamique des pages mais les liens sont quand même relativement demeurés stables dans le temps.  Aujourd’hui il y a 92 pages, sans compter les pages d’albums créées pour chaque image.

Dans le code de chaque page, une description pertinente et les meta-tags pertinent ont étés intégrés.

Le site en entier était conçu avec de la SEO en tête avant que la discipline soit bien connue.

Quel est la raison de la chute et le futur du site web de la ville de Roberval

En août 2007, c’est une baisse saisonnière du à la fin de la période touristique estivale plus intense.  Par la suite, c’est l’utilisation de document pdf pour mettre à jour la section des loisirs qui est la cause principale.  Un document pdf est toujours plus long à ouvrir qu’une page équivalente.

Ce qui rend difficile la progression et l’amélioration du site web, c’est que le modèle statique avec une mise à jour par Adobe Contribute est arrivé à la fin de sa vie utile.

Les nouvelles technologies disponibles sur le web pourront peut-être faire partie de la prochaine stratégie du site web de la ville de Roberval.  Ce sera certainement l’objet d’un prochain billet.

Quels moyens mettez-vous en place pour augmenter le nombre de visiteurs sur vos sites web?

Pour qui faites vous vos sites web, les acheteurs, vous ou les visiteurs?

Suivez-moi sur Twitter Pascal_Gagnon pour me répondre🙂

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :